Apple met Grand Central Dispatch en open source

C’est l’une des grandes nouveautés de Mac OS X 10.6. Qui, pour l’occasion, pourrait se généraliser au monde Unix. Apple vient en effet de placer sous licence Apache 2.0 sa technologie Grand Central Dispatch (GCD), conçue pour optimiser l’exploitation des processeurs multicœurs et permettre aux programmeurs d’en tirer pleinement partie.

Pour rappel, GCD est une technologie permettant de gérer la répartition des fils d’instruction (threads) lorsqu’un programme est en cours dans une architecture multicœur. Elle présente donc un intérêt de premier ordre pour les développeurs, qui peuvent se concentrer sur leur programme sans avoir à se préoccuper de la gestion de ces fils d’instruction.

En ouvrant ainsi le code de GDC, Apple a plusieurs objectifs. D’abord, l’entreprise souhaite s’attirer la faveur de développeurs qui pourraient contribuer à l’évolution de la technologie, comme cela a été le cas avec Webkit, également d’origine Apple, et permettant de réaliser un navigateur. Car Grand Central Dispatch n’est actuellement utilisé que pour les applications développées avec l’environnement Cocoa. Ce qui n’est pas l’objectif premier de la firme de Cupertino.

Rallier le monde Linux

L’une des motivations principales d’Apple est d’adapter GCD à la plus large frange du monde Unix et plus particulièrement Linux. Microsoft n’ayant que plus ou moins d’intérêt pour cette technologie, Apple sait qu’il y a là des bénéfices évidents à cibler d’autres plates-formes. La dernière motivation du constructeur serait de pousser l’adoption des blocs, ces extensions du langage C qui constituent la base de Grand Central Dispatch. Ceux-ci définissent des tâches au sein des applications prises en charges par CGD et ne sont actuellement pas des standards. Actuellement, seul le compilateur libre LLVM les supporte nativement. S’ils sont inclus dans la branche de développement du compilateur GCC d’Apple, les blocs ne sont pas présents dans le repository principal de GCC, l’un des compilateurs Linux les plus usités. Et Apple aurait tout intérêt à ce qu’ils le soient. Tout cela n’est encore que pure hypothèse. D’autant qu’il reste encore à adapter le noyau tout entier de GCD sur le site macosforge, puisqu’actuellement, seule l’API développeur est disponible. Pour l’utiliser on pourra se procurer la bibliothèque libdispatch, téléchargeable sur le site du projet, et utilisable notamment avec le compilateur LVMM.

Source : 01Net

A propos de la solution TooFAX® :

TooFAX® est une solution moderne et innovante de Fax dématérialisé, vous permettant l’envoi, la réception, et la sauvegarde de Fax par Internet et ou par e-mail. Depuis votre ordinateur de bureau ou portable, votre PDA, etc, TooFAX® vous permet de faxer par mail sur les 5 continents.

TooFAX® est la synthèse entre les atouts du Fax (rapidité, valeur juridique) et l’aspect pratique de l’e-mail.

Actualité de TooFAX® :

fax mailing facebook fax mailing wordpress fax mailing twitter

– Site internet : http://www.toofax.com

– Site du service : http://www.service.toofax.com

– Vidéos de démonstration : http://www.video.toofax.com

– Groupe Facebook : http://www.facebook.com/toofax

– Club des utilisateurs de la solution : http://www.club.toofax.com

– Actualités en ligne des services TooFAX® :  http://twitter.com/toofax

– Blog  officiel de la gamme de services TooFAX® : https://toofax.wordpress.com/

Publicités

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :