Exclusif : SAP prépare un cloud pour étendre son offre SaaS

https://i2.wp.com/www.idexen.com/blog/wp-content/uploads/2007/07/logo_sap.jpgSur le modèle de Force.com de Salesforce, SAP met au point son offre cloud afin de créer et supporter un écosystème de partenaires autour de son ERP pour PME, SAP Business ByDesign.

C‘est lors d’un événement européen dédié aux PME que Rainer Zinow, vice-président senior de SAP en charge de la stratégie PME a laissé échapper l’information : « Nous allons fournir un environnement de développement pour SAP Business ByDesign ».

Non seulement il va être prochainement possible de développer des applications pour SAP Business ByDesign, mais celle-ci vont s’exécuter sur la plate-forme Saas de SAP. Enfin, une place de marché va être lancée pour que les éditeurs partenaires puissent commercialiser leurs  réalisations.

SAP est présent sur le marché des solutions Saas pour PME depuis le lancement de SAP Business ByDesign en 2007. Si les débuts commerciaux de son progiciel de gestion intégré ont été difficiles, SAP croit plus que jamais en son offre et a récemment dévoilé lors de Sapphire 2009 sa version 2.0. Une évolution importante en termes d’interface utilisateur et de fonctionnalité.

Mais c’est en 2010 que SAP Business ByDesign va connaître sa vraie révolution. Le géant de l’ERP va élargir le nombre de pays où l’offre sera disponible, mais surtout il envisage d’ouvrir sa plate-forme Saas à des éditeurs tiers. Ceux-ci pourront publier des extensions à Business ByDesign pour étendre sa couverture fonctionnelle, répondre à des besoins spécifiques, une démarche qu’il avait eu sur Business One, son progiciel pour PME.

Une logique d’extensions métier

« Il existe à ce jour plus de 400 applications développées pour Business One par des partenaires, argumente Luis Murguia, vice président de SAP pour l’Europe. Depuis la gestion avancée d’entrepôt jusqu’au progiciel de gestion pour ferme d’élevage de saumon, en passant par la distillerie de rhum, les solutions les plus diverses sont apparues sur Business One. On assiste sur le marché aujourd’hui à une guerre entre écosystèmes. Et c’est celui qui disposera de l’expertise qui gagnera cette guerre ». Cet écosystème, SAP va tenter de le recréer dans son offre cloud.

Peu de détails ont filtré à ce jour sur cette plate-forme Saas et sur l’environnement de développement qu’il offrira aux partenaires SAP. Interrogé par 01Informatique, Rainer Zinow précise : « nous expérimentons actuellement C# Ruby mais aucune décision n’a été prise quant au langage qui sera supporté. Il s’agira de toute façon d’un langage de script ». Il ajoute que sur l’aspect données métier, le modèle objet sera dans la droite ligne des travaux de l’UN/Cefact dans lesquels SAP est impliqué.

A l’image d’Apple sur App Store, SAP va-t-il règner en maître absolu sur sa place de marché et décider qui aura le droit d’y commercialiser une application et qui ne le pourra pas ?

Rainer Zinow s’en défend « C’est un marché de volume. Tous les éditeurs pourront publier leurs applications sur notre place de marché. Il n’y aura aucune exclusivité pour personne. Les seules contraintes seront les règles d’implémentation que nous fixerons. Pour les applications s’exécutant sur notre plate-forme, nous devrons savoir comment le logiciel est construit et nous assurer de sa qualité ». De même, si un éditeur étend le modèle de données initial de l’ERP, il devra développer le jeu de Web Services qui seront nécessaires pour accéder et manipuler cette donnée.

Une gouvernance à découvrir pour SAP

SAP va devoir régler d’éventuels conflits d’intérêt entre ses partenaires et ses propres ambitions. Interrogé sur les éventuels différends entre des acteurs de la place de marché et SAP qui, à l’occasion d’une nouvelle version pourrait littéralement rayer de la carte tous les partenaires qui offriraient un processus couvert par l’offre de base, le responsable se veut rassurant : « Nous réfléchissons en effet à ce cas de figure. Nous pourrions par exemple proposer à nos nouveaux partenaires un engagement sur 12 mois nous contraignant à ne pas lancer de processus concurrençant directement leur offre. C’est un point encore à l’étude ».

La prochaine mise à jour de SAP ByDesign, la version 2.5, est attendue pour le troisième trimestre 2009. Elle sera la première à bénéficier d’un lancement mondial. En revanche, il faudra patienter jusqu’en 2010 pour assister au lancement de l’offre en nuage de SAP.

Source :01Net

A propos de la solution TooFAX® :

TooFAX® est une solution moderne et innovante de Fax dématérialisé, vous permettant l’envoi, la réception, et la sauvegarde de Fax par Internet et ou par e-mail. Depuis votre ordinateur de bureau ou portable, votre PDA, etc, TooFAX® vous permet de faxer par mail sur les 5 continents.

TooFAX® est la synthèse entre les atouts du Fax (rapidité, valeur juridique) et l’aspect pratique de l’e-mail.

Actualité de TooFAX® :

fax mailing facebook fax mailing wordpress fax mailing twitter

– Site internet : http://www.toofax.com

– Site du service : http://www.service.toofax.com

– Vidéos de démonstration : http://www.video.toofax.com

– Groupe Facebook : http://www.facebook.com/toofax

– Club des utilisateurs de la solution : http://www.club.toofax.com

– Actualités en ligne des services TooFAX® :  http://twitter.com/toofax

– Blog  officiel de la gamme de services TooFAX® : https://toofax.wordpress.com/

– Base de données gratuite de n° de fax pour vos opérations de faxing : http://www.toofaxdata.com

Publicités

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :