Posts Tagged ‘DSI’

Google Books offre deux millions de livres à l’édition de poche

septembre 18, 2009
Mountain View fait un don conséquent à une société spécialisée dans l’imprimerie expresse de livres de poche. Deux millions d’ouvrages tombés dans le domaine public pourraient retrouver le chemin des librairies.

Google Books qui s’est lancé dans la titanesque création d’une bibliothèque universelle numérique, vient de faire un don de 2 millions d’ouvrages à un éditeur. On Demand Books, la maison mère de l’Expresso Book Machine, a annoncé avoir passé un accord avec le géant du Net. L’éditeur est présent sur plusieurs continents, notamment à l’Université McGill de Montréal et à la bibliothèque d’Alexandrie (Egypte).

Spécialisé dans le livre de poche, l’Expresso Book Machine est capable d’imprimer un ouvrage de 300 pages en 5 minutes à peine. «Cela permettra aux gens d’avoir la copie physique d’un livre même s’il n’y a juste qu’une ou deux autres copies dans une quelconque bibliothèque, ou peut-être même pas du tout», explique Jennie Johnson, porte-parole de Google.

En mettant, ces 2 millions de livres disponibles à partir de sa plate-forme, Mountain View permet à l’éditeur d’élargir son quota de livres disponibles « à la demande ». Les copies seront vendues au prix général de 8 dollars, On Demand Book récoltera 1 dollar pour chaque vente, une autre partie allant à Google, qui a d’ores et déjà promis qu’il la reversera à des œuvres caritatives.

Le directeur général de On Demand Books, Dane Neller, se montre plutôt satisfait de l’accord : «Ce qui est génial, c’est qu’on peut accéder aux classiques et aux auteurs obscurs, et tout ce qu’il y a entre les deux: Shakespeare, Dickens, Twain, Rousseau, Hugo, Balzac… hier on a imprimé un livre sur les feuilles, un autre sur la fabrication des bonbons au début du 20e siècle: c’est ça qui est bien, c’est riche sur tous les sujets…», a-t-il déclaré dans un entretien à l’AFP.

Source : Silicon

A propos de la solution TooFAX® :

TooFAX® est une solution moderne et innovante de Fax dématérialisé, vous permettant l’envoi, la réception, et la sauvegarde de Fax par Internet et ou par e-mail. Depuis votre ordinateur de bureau ou portable, votre PDA, etc, TooFAX® vous permet de faxer par mail sur les 5 continents.

TooFAX® est la synthèse entre les atouts du Fax (rapidité, valeur juridique) et l’aspect pratique de l’e-mail.

Actualité de TooFAX® :

fax mailing facebook fax mailing wordpress fax mailing twitter

– Site internet : http://www.toofax.com

– Site du service : http://www.service.toofax.com

– Vidéos de démonstration : http://www.video.toofax.com

– Groupe Facebook : http://www.facebook.com/toofax

– Club des utilisateurs de la solution : http://www.club.toofax.com

– Actualités en ligne des services TooFAX® :  http://twitter.com/toofax

– Blog  officiel de la gamme de services TooFAX® : https://toofax.wordpress.com/

– Base de données gratuite de n° de fax pour vos opérations de faxing : http://www.toofaxdata.com

openSUSE Conference 2009 : « n’oubliez pas que c’est Linux qui a lancé le marché des netbooks ! »

septembre 18, 2009

Entretien avec Michael Meek sur la future Moblin SUSE. Un retour aux sources pour les ultraportables économiques ?

Michael Meeks, distinguished engineer Linux desktops chez Novell a deux sujets de prédilection : la Moblin, une distribution Linux adaptée aux machines de petite taille, et la suite bureautique OpenOffice.org.

Nous avons pu nous entretenir avec ce personnage haut en couleur, à l’enthousiasme communicatif. « Il faut tout d’abord bien comprendre ce qu’est le projet Moblin. C’est à la fois un ensemble de spécifications (temps de démarrage, etc.), une distribution de référence (minimaliste) et un environnement de bureau. La Moblin SUSE est assez différente de la distribution de référence fournie par Intel. »

Nous avons pu la tester sur divers netbooks. Verdict : la Moblin SUSE démarre rapidement et l’interface est fluide et moderne. Une vraie réussite.

« Les premières machines équipées de la Moblin SUSE pourraient arriver pour les fêtes de fin d’année. Pour la plupart, elles utiliseront des SSD de petite taille et ne seront pas livrées avec une licence de Windows XP. Ceci devrait permettre d’atteindre des prix identiques à ceux des premiers netbooks. N’oubliez pas que c’est Linux qui a permis le décollage de ce marché sur les premiers modèles d’Asus ! »

Il est vrai que si les clients sont demandeurs de machines sous Windows, les ultraportables économiques pourvus d’un OS Microsoft sont en général assez coûteux. Dernier élément, Novell ne compte pas fournir de version ARM de sa distribution Linux. Exit donc les smartbooks. Enfin, divers environnements d’exécution seront installés par défaut (Java, Mono, Silverlight et Flash). Une aubaine pour les développeurs.

Source : Silicon

A propos de la solution TooFAX® :

TooFAX® est une solution moderne et innovante de Fax dématérialisé, vous permettant l’envoi, la réception, et la sauvegarde de Fax par Internet et ou par e-mail. Depuis votre ordinateur de bureau ou portable, votre PDA, etc, TooFAX® vous permet de faxer par mail sur les 5 continents.

TooFAX® est la synthèse entre les atouts du Fax (rapidité, valeur juridique) et l’aspect pratique de l’e-mail.

Actualité de TooFAX® :

fax mailing facebook fax mailing wordpress fax mailing twitter

– Site internet : http://www.toofax.com

– Site du service : http://www.service.toofax.com

– Vidéos de démonstration : http://www.video.toofax.com

– Groupe Facebook : http://www.facebook.com/toofax

– Club des utilisateurs de la solution : http://www.club.toofax.com

– Actualités en ligne des services TooFAX® :  http://twitter.com/toofax

– Blog  officiel de la gamme de services TooFAX® : https://toofax.wordpress.com/

– Base de données gratuite de n° de fax pour vos opérations de faxing : http://www.toofaxdata.com

L’Open Source est bien implanté dans les SI des entreprises françaises

septembre 18, 2009

Technologie – 2,1 milliards d’euros : c’est le poids de l’Open Source en France avec 92% d’entreprises du public et du privé qui y ont recours. Et le libre gagne de nouveaux domaines du système d’information, selon l’étude 2009 de Markess. Retrouvez, en images, les chiffres de l’Open Source français.

Le recours à l’Open Source massif

Selon l’édition 2009 de l’étude de Markess consacrée à l’Open Source en France, le secteur pèse désormais (services compris) pas moins de 2,1 milliards d’euros. Et pour la grande majorité des entreprises interrogées (160 issues des secteurs public et privé), le recours au logiciel libre est un cap déjà franchi, avec un taux d’utilisation de 92% en 2009.

Les organisations du secteur public sont les plus dynamiques, budgets serrés obligent. Selon l’étude, le budget dédié à l’Open Source pèse en moyenne 14% de leur budget informatique. Dans le privé (hors IT et Télécoms), la pénétration est plus progressive. C’est d’ailleurs chez ces entreprises que les freins demeurent puisque 8% d’entre elles déclarent ne pas prévoir de recourir à l’Open Source.

Les sociétés issues du secteur de l’informatique et des télécommunications sont elles bien plus convaincues par ces solutions logicielles. Elles sont en effet 95% à y recourir, certaines y consacrant même 30% de leur budget informatique.

Les serveurs : premier marché de l’Open Source

C’est dans les solutions serveurs que le recours à l’Open Source est le plus développé. Ainsi 84% des organisations interrogées déclarent y faire appel dans ce domaine du système d’information. Un chiffre élevé qui s’explique par la maturité du libre en la matière.

Dans les domaines applicatifs (bureautique, etc.), même si le taux d’utilisation est de 76%, des barrières existent toujours, qui se lèvent progressivement. Ainsi 13% d’entreprises prévoient de faire appel à des logiciels Open Source d’ici à 2011.

Le secteur où le taux de pénétration est le plus réduit est celui de la sécurité et des réseaux, il est vrai très verrouillé par des éditeurs et constructeurs de solutions propriétaires. Aussi, 11% des organisations ne prévoient pas d’implémenter du logiciel Open Source.

Microsoft pourra-t-il un jour être accepté par la communauté des logiciels libres ?

septembre 17, 2009

C’est en substance la question que se pose Bruce Byfield dans un long article du Webzine Datamation. On reproche souvent aux ardents défenseurs des logiciels libres leur position vis-à-vis de Microsoft et de ces logiciels. Une position qui tend à diaboliser l’éditeur de Redmond et à le rendre synonyme de « mal suprême ».

Il est vrai que l’histoire de Microsoft et du libre est parsemée de mauvais souvenirs et son image auprès de cette communauté est pour le moins mauvaise. Cela rend-il pour autant tout changement impossible ? Bruce Byfield donne l’exemple de Sun qui fut longtemps un éditeur propriétaire et qui aujourd’hui est devenu un acteur important de la communauté du logiciel libre. A tel point que le récent rachat par Oracle a pu émouvoir et inquiéter la comunauté du libre. A ce sujet l’affaire n’est toujours pas tranchée en Europe ou l’accord pour cette fusion n’a pas encore été donné.

Microsoft a cependant essayé de s’acheter les bonnes grâces de la communauté que ce soit effectuant des dons à la fondation Apache, en participant en avril à un colloque sur le sujet de l’avenir des systèmes d’exploitation avec les principaux acteurs de l’open source ou en publiant sous licence GPL 20 000 lignes de codes de pilotes de périphérique pour le noyau Linux.

Cependant pour des esprits idéalistes, la liberté ne s’achète pas. C’est avant tout un changement d’attitude et des choix clairs en faveur des formats ouverts ou de l’abandon des brevets qui sont attendus. Bruce Byfield cite l’exemple de Codeplex qui contiendrait en fin de compte peu de projets d’intérêt général. La majorité des projets concernant essentiellement et directement Microsoft.

Source : TooLinux

A propos de la solution TooFAX® :

TooFAX® est une solution moderne et innovante de Fax dématérialisé, vous permettant l’envoi, la réception, et la sauvegarde de Fax par Internet et ou par e-mail. Depuis votre ordinateur de bureau ou portable, votre PDA, etc, TooFAX® vous permet de faxer par mail sur les 5 continents.

TooFAX® est la synthèse entre les atouts du Fax (rapidité, valeur juridique) et l’aspect pratique de l’e-mail.

Actualité de TooFAX® :

fax mailing facebook fax mailing wordpress fax mailing twitter

– Site internet : http://www.toofax.com

– Site du service : http://www.service.toofax.com

– Vidéos de démonstration : http://www.video.toofax.com

– Groupe Facebook : http://www.facebook.com/toofax

– Club des utilisateurs de la solution : http://www.club.toofax.com

– Actualités en ligne des services TooFAX® :  http://twitter.com/toofax

– Blog  officiel de la gamme de services TooFAX® : https://toofax.wordpress.com/

– Base de données gratuite de n° de fax pour vos opérations de faxing : http://www.toofaxdata.com

Un malware coordonné par un groupe de discussions Google

septembre 17, 2009

Un malware intéressant a été repéré dans la nature : il s’agit d’un cheval de Troie Windows qui serait utilisé dans des attaques par rebond. Jusqu’ici rien d’original, si ce n’est que le troyen est coordonné au moyen d’une structure « command & control » (« c&c » — aussi appelé « coordination ») hébergée sur un groupe de discussion Google.

Le malware est probablement d’origine chinoise, d’après l’analyse du code-source réalisée par Symantec, ainsi qu’en raison de la langue paramétrée pour le groupe (chinois simplifié – ce qui situerait les auteurs du malware en Chine, et non pas à Taiwan, où le chinois simplifié n’existe pas). Le groupe de discussion Google contient toute une série de messages chiffrés (base64 + RC4), qui contiennent des instructions à exécuter par le troyen ; ces instructions sont des commandes réseau de reconnaissance : résolution DNS, ping, et scan de ports. D’autres commandes portent sur l’ajout d’utilisateurs sur les machines infectées de manière à ouvrir une porte dérobée pour le pirate. Symantec suppose que le cheval de Troie aurait pu être conçu à des fins d’espionnage, ce qui est effectivement possible.

Les chevaux de Troie utilisent depuis quelques temps des techniques particulièrement innovantes pour se coordonner. Si il y a 10 ans on voyait surtout des botnets coordonnés par IRC, depuis quelques années les structures C&C sont hébergées sur des serveurs web accessibles en HTTP(S). En 2006, le ver Storm Worm implémentait une structure de contrôle en pseudo-P2P, destinée à masquer l’existence d’un serveur C&C central. Début 2009, Conficker implémentait une véritable coordination P2P, en poussant le concept jusqu’au bout, mais en ne renonçant pas à un second mode de coordination alternatif via un serveur central (ce mode de coordination ayant d’ailleurs été contrecarré par le Conficker Working Group avec l’enregistrement préventif de plusieurs centaines de milliers de domaines avec lesquels Conficker prévoyait d’entrer en communication).

Depuis, d’autres expériences ont été tentées par les pirates : plusieurs chevaux de Troie sont désormais contrôlés à travers des structures C&C hébergées sur Twitter. Le but recherché est d’entraver au maximum l’action des forces de l’ordre : d’une part, en rendant plus difficile l’intrusion sur le serveur C&C – le pirate bénéficiant de la protection implicite des serveurs de Twitter ou de Google Groups, et n’a pas à se soucier lui-même de sécuriser sa machine ; et d’autre part, à minimiser les traces du pirate et les éléments à charge pouvant être retenus contre lui. En effet, à l’inverse des serveurs C&C dédiés qui sont utilisés comme de véritables outils de travail collaboratif, et où sont souvent stockées des informations particulièrement compromettantes pour les pirates (logs de connexion, fichiers, bases de données, etc. pouvant induire un profilage très précis des criminels), un C&C sur Twitter ou Google Groups n’est rien d’autre qu’un canal de communication unidirectionnel pour le botnet. Et enfin, cela complique la tâche des administrateurs réseaux qui chercheraient à détecter et interdire l’accès aux serveurs C&C depuis le réseau de l’organisation en se basant sur des listes noires de domaines ou d’adresses IP.

On peut aussi imaginer à l’avenir un malware tirant ses instructions de profils Facebook, MySpace ou Flickr, et téléchargeant ses mises à jour depuis des sites de partage de fichiers.

Cette démarche est toutefois peu adaptée aux botnets de grande taille, en raison du trafic important qu’ils génèrent, et induit un risque accru de décapitation du réseau, dans la mesure où Twitter et Google réagissent rapidement à de tels signalements.

Source : ZDNet

A propos de la solution TooFAX® :

TooFAX® est une solution moderne et innovante de Fax dématérialisé, vous permettant l’envoi, la réception, et la sauvegarde de Fax par Internet et ou par e-mail. Depuis votre ordinateur de bureau ou portable, votre PDA, etc, TooFAX® vous permet de faxer par mail sur les 5 continents.

TooFAX® est la synthèse entre les atouts du Fax (rapidité, valeur juridique) et l’aspect pratique de l’e-mail.

Actualité de TooFAX® :

fax mailing facebook fax mailing wordpress fax mailing twitter

– Site internet : http://www.toofax.com

– Site du service : http://www.service.toofax.com

– Vidéos de démonstration : http://www.video.toofax.com

– Groupe Facebook : http://www.facebook.com/toofax

– Club des utilisateurs de la solution : http://www.club.toofax.com

– Actualités en ligne des services TooFAX® :  http://twitter.com/toofax

– Blog  officiel de la gamme de services TooFAX® : https://toofax.wordpress.com/

– Base de données gratuite de n° de fax pour vos opérations de faxing : http://www.toofaxdata.com

Apple : iTunes 9 ne reconnaît plus les iPod

septembre 17, 2009

Les retours des utilisateurs d’iTunes 9 commencent à poindre le bout de leurs commentaires. Les principaux maux : la non-reconnaissance de l’iPod ou l’impossible synchronisation.

A en croire les forums officiels d’Apple, d’assez nombreux utilisateurs d’iPod (version classique) rapportent des problèmes pour faire reconnaître leur périphérique par iTunes 9. La nouvelle version du lecteur multimédia d’Apple connaîtrait également quelques soucis de synchronisation.

Toujours est-il que les problèmes seraient divers. Soit l’iPod est reconnu mais constamment éjecté par iTunes, soit il n’est simplement pas « vu » par le logiciel. Le problème se manifesterait tout aussi bien sur Mac OS X (Snow Leopard inclus) que sur Windows. Mais seuls les modèles du lecteur multimédia dotés d’une capacité comprise entre 80 et 160 Go seraient concernés.

Il faudra donc encore attendre pour certains afin de pouvoir utiliser la plate-forme musicale signée de la marque à la pomme. iTunes 9, le lecteur multimédia de la firme est l’élément crucial de la stratégie d’Apple, car il permet l’accès à l’iTunes Store, riche de plus de 11 millions de chansons, de plus de 50.000 épisodes de séries TV et de plus de 7500 films (dont plus de 2000 en haute définition).

Lors de sa présentation Steve Jobs ne tarissait pas d’éloges à son sujet : « iTunes 9 est une superbe version d’iTunes, dotée de fonctionnalités innovantes qui rendent son utilisation encore plus facile et son contenu encore plus riche. Par exemple, iTunes LP permet aux artistes de mieux partager leur créativité avec leurs fans, en offrant aux amateurs de musique la sensation d’être totalement immergés dans l’album, avec sa pochette, les paroles, un livret numérique, des photos et des vidéos ».

Une immertion totale qui devra visiblement attendre l’arrivée des prochaines mises à jour d’iTunes 9.

Source : Silicon

A propos de la solution TooFAX® :

TooFAX® est une solution moderne et innovante de Fax dématérialisé, vous permettant l’envoi, la réception, et la sauvegarde de Fax par Internet et ou par e-mail. Depuis votre ordinateur de bureau ou portable, votre PDA, etc, TooFAX® vous permet de faxer par mail sur les 5 continents.

TooFAX® est la synthèse entre les atouts du Fax (rapidité, valeur juridique) et l’aspect pratique de l’e-mail.

Actualité de TooFAX® :

fax mailing facebook fax mailing wordpress fax mailing twitter

– Site internet : http://www.toofax.com

– Site du service : http://www.service.toofax.com

– Vidéos de démonstration : http://www.video.toofax.com

– Groupe Facebook : http://www.facebook.com/toofax

– Club des utilisateurs de la solution : http://www.club.toofax.com

– Actualités en ligne des services TooFAX® :  http://twitter.com/toofax

– Blog  officiel de la gamme de services TooFAX® : https://toofax.wordpress.com/

– Base de données gratuite de n° de fax pour vos opérations de faxing : http://www.toofaxdata.com

Les retours des utilisateurs d’iTunes 9 commencent à poindre le bout de leurs commentaires. Les principaux maux : la non-reconnaissance de l’iPod ou l’impossible synchronisation.

Google acquiert reCAPTCHA pour optimiser ses technologies de

septembre 17, 2009

Mise au point par reCAPTCHA, la technologie de génération aléatoire de caractères au format graphique utilisée pour sécuriser des formulaires en ligne intéresse Google pour ses livres numériques.

Google vient d’annoncer, par voie de blog, avoir acquis la société reCAPTCHA, une start-up issue d’un projet de l’Université Canergie Mellon. Le montant de l’opération n’a pas été précisé. ReCAPTCHA a développé une technologie de filtrage qui permet de vérifier la présence humaine derrière la saisie d’un formulaire.

Les CAPTCHA sont essentiellement utilisés pour éviter la multiplication des inscriptions automatiques en ligne par des robots notamment contrôlés par des ordinateurs zombies (botnets). La technologie des CAPTCHA génère des caractères alphanumériques au format graphique et généralement déformés (parfois presque illisible par les humains) que l’internaute est invité à recopier en «clair» pour valider sa saisie.

Selon reCAPTCHA, 200 millions de captcha sont générés quotidiennement. Selon Google, 100.000 sites web et blog l’utilisent pour se protéger des infections automatiques. La technologie vise à réduire la quantité de spams ou les tentatives de fraudes. Un botnet est en effet capable de générer à la suite plusieurs milliers d’inscriptions sur un site afin de pouvoir envoyer tout autant d’e-mails non-sollicités (spam). Avec les captcha preuve est théoriquement faite qu’il s’agit d’une personne physique et non d’un robot qui est derrière l’écran.

Google s’est donc déclaré plus qu’intéressé par la technologie même si elle continuera à être utilisée sur n’importe quel site web. Plus précisément, la firme pense exploiter les Captcha dans l’utilisation des livres numériques proposés par Google. La firme de Mountain View souhaite ainsi améliorer son processus de numérisation de livres.

Sur son blog officiel, Google explique : « Les mots dans beaucoup de CAPTCHA fournis par reCAPTCHA proviennent de la numérisation de journaux ou de livres anciens. Les ordinateurs ont du mal à reconnaître ces mots parce que l’encre et le papier ont été dégradés avec le temps, mais en les tapant dans un CAPTCHA, les internautes apprennent aux ordinateurs comment lire du texte numérisé « .

La société ReCaptcha, créée en 2008 par le professeur Luis von Ahn de l’Université Carnegie Mellon, a expliquée être satisfaite de cet accord même si elle poursuivra ses activités propres.

Source : Silicon

A propos de la solution TooFAX® :

TooFAX® est une solution moderne et innovante de Fax dématérialisé, vous permettant l’envoi, la réception, et la sauvegarde de Fax par Internet et ou par e-mail. Depuis votre ordinateur de bureau ou portable, votre PDA, etc, TooFAX® vous permet de faxer par mail sur les 5 continents.

TooFAX® est la synthèse entre les atouts du Fax (rapidité, valeur juridique) et l’aspect pratique de l’e-mail.

Actualité de TooFAX® :

fax mailing facebook fax mailing wordpress fax mailing twitter

– Site internet : http://www.toofax.com

– Site du service : http://www.service.toofax.com

– Vidéos de démonstration : http://www.video.toofax.com

– Groupe Facebook : http://www.facebook.com/toofax

– Club des utilisateurs de la solution : http://www.club.toofax.com

– Actualités en ligne des services TooFAX® :  http://twitter.com/toofax

– Blog  officiel de la gamme de services TooFAX® : https://toofax.wordpress.com/

– Base de données gratuite de n° de fax pour vos opérations de faxing : http://www.toofaxdata.com

Wi-Fi : la nouvelle Fonera 2.0n en vente le 23 septembre

septembre 17, 2009

Le dernier-né des routeurs du FAI communautairee FON sera commercialisé à 79 euros. Il est compatible avec le Wi-Fi 802.11n, qui vient d’être standardisé par l’IEEE.

Dévoilé cet été, le nouveau routeur Wi-Fi du fournisseur d’accès communautaire FON, la Fonera 2.0n, sera commercialisé à compter du 23 septembre, principalement sur sa propre boutique en ligne. L’entreprise indique sur son blog que le prix sera de 79 euros.

Cette Fonera, qui s’ajoute à ses consoeurs Fonera + et Fonera 2.0, est compatible avec le Wi-Fi 802.11n, qui vient enfin d’accéder au rang de standard de l’IEEE. Les « Foneros », comme on appelle les clients de FON, pourront donc profiter en théorie de débits plus élevés. Rappelons que selon le principe de FON, un routeur maison permet permet de créer à la fois un réseau sans fil privé sécurisé et un autre, public, ouvert aux « Foneros ».

Un Femto Fonera à venir, pour partager une connexion 3G

Par rapport à la Fonera 2.0 (voir tableau en fin d’article), la Fonera 2.0n arbore par exemple davantage de ports Ethernet (5 au lieu de 2) pour relier un autre ordinateur ou appareil (imprimante) en réseau local, un processeur plus rapide et davantage de mémoire vive. En revanche, les deux routeurs sans fil embarquent un seul port USB et le même firmware Linux (voir ici le site de la communauté de développeurs).

Cette Fonera 2.0n, comme sa petite soeur, permet donc d’envoyer des fichiers vers Facebook, Flickr, Picasa, Youtube et de télécharger – même PC éteint – des fichiers, des torrents, depuis Megaupload et Rapidshare, souligne FON. Elle autorise également le partage d’une imprimante, d’un disque dur en réseau où l’on peut faire des sauvegardes et permet de diffuser en Wi-Fi un signal 3G.

Pour son prochain routeur, FON indique avoir noué un partenariat avec Ubiquisys, spécialiste de la technologie « femtocell » (microcellule de téléphonie mobile domestique). La Femto Fonera intégrera la technologie d’Ubiquisys, et permettra le partage d’une connexion Internet mobile 3G.

Source : 01Net

A propos de la solution TooFAX® :

TooFAX® est une solution moderne et innovante de Fax dématérialisé, vous permettant l’envoi, la réception, et la sauvegarde de Fax par Internet et ou par e-mail. Depuis votre ordinateur de bureau ou portable, votre PDA, etc, TooFAX® vous permet de faxer par mail sur les 5 continents.

TooFAX® est la synthèse entre les atouts du Fax (rapidité, valeur juridique) et l’aspect pratique de l’e-mail.

Actualité de TooFAX® :

fax mailing facebook fax mailing wordpress fax mailing twitter

– Site internet : http://www.toofax.com

– Site du service : http://www.service.toofax.com

– Vidéos de démonstration : http://www.video.toofax.com

– Groupe Facebook : http://www.facebook.com/toofax

– Club des utilisateurs de la solution : http://www.club.toofax.com

– Actualités en ligne des services TooFAX® :  http://twitter.com/toofax

– Blog  officiel de la gamme de services TooFAX® : https://toofax.wordpress.com/

– Base de données gratuite de n° de fax pour vos opérations de faxing : http://www.toofaxdata.com

Un clavier physique pour l’iPhone. Utile ?

septembre 17, 2009

Vous n’appréciez pas le clavier virtuel du terminal fruitier ? iTwinge a pensé à vous.

S’il est efficace, le clavier virtuel de l‘iPhone peut montrer ses limites surtout dans le cas d’un usage intensif. Il demande également un petit temps d’adaptation. Pour les utilisateurs à la recherche d’une solution alternative, la société Mobile Mechatronics vient de lancer le iTwinge.

Il s’agit d’un petit clavier physique qui vient se placer sur la partie inférieure de l’iPhone (voir photo). Ses touches se placent alors au même niveau que le clavier virtuel (réduisant de fait la taille de l’écran) et permettent de retrouver les sensations d’un BlackBerry par exemple. Le bouton ‘home’ reste accessible.

Utile ou moche ?

Il se branche sur le port dock du terminal et est alimenté grâce à la batterie du smartphone. Il ne nécessite pas l’installation d’un logiciel.

Le fabricant annonce que ce dispositif permet de réduire les fautes de frappe de 80%, la vitesse de frappe serait de 30 à 40% plus rapide.

Commercialisé à partir de novembre au prix de 30 dollars, il n’existe pour le moment qu’en version QWERTY.

Certains trouveront cet accessoire utile, d’autres y verront un accessoire assez moche, qui pompe de la batterie et qui défigure le beau terminal fruitier… A vous de voir !

Source : BusinessMobile

A propos de la solution TooFAX® :

TooFAX® est une solution moderne et innovante de Fax dématérialisé, vous permettant l’envoi, la réception, et la sauvegarde de Fax par Internet et ou par e-mail. Depuis votre ordinateur de bureau ou portable, votre PDA, etc, TooFAX® vous permet de faxer par mail sur les 5 continents.

TooFAX® est la synthèse entre les atouts du Fax (rapidité, valeur juridique) et l’aspect pratique de l’e-mail.

Actualité de TooFAX® :

fax mailing facebook fax mailing wordpress fax mailing twitter

– Site internet : http://www.toofax.com

– Site du service : http://www.service.toofax.com

– Vidéos de démonstration : http://www.video.toofax.com

– Groupe Facebook : http://www.facebook.com/toofax

– Club des utilisateurs de la solution : http://www.club.toofax.com

– Actualités en ligne des services TooFAX® :  http://twitter.com/toofax

– Blog  officiel de la gamme de services TooFAX® : https://toofax.wordpress.com/

– Base de données gratuite de n° de fax pour vos opérations de faxing : http://www.toofaxdata.com

Mobile : comment sécuriser ses conversations et ses SMS ?

septembre 17, 2009

Pirater une conversation, modifier un SMS est dans le domaine du possible. Un risque pour les entreprises sensibles. Les solutions de sécurisation existent.

Lorsqu’on évoque la sécurité sur mobile, on pense immédiatement aux virus et autres vers. Pourtant, ce risque demeure aujourd’hui encore assez faible. D’autres dangers guettent l’utilisateur, surtout professionnel.

On évoquait ici les nouveaux risques liés à l’utilisation d’un smartphone. Pour autant, le piratage de conversations et de SMS est souvent oublié de la liste, or ce danger existe bel et bien.

En 2004, lors des Jeux Olympiques d’Athènes, il a été établi que les communications officielles avaient été détournées. Chez HP, lors de l’annonce du colossal plan social il y a deux ans, certains mobiles de collaborateurs soupçonnés d’organiser des fuites dans la presse ont été mis sur écoute par des officines privées. On peut également évoquer les cas d’espionnage industriel que les victimes se gardent bien de révéler.

Ecoute

Le matériel d’écoute existe et il est plus abordable financièrement. Comment alors sécuriser ses échanges lorsqu’on est une entreprise sensible ou plus simplement soucieuse de la confidentialité de ses conversations mobiles ou de ses SMS ?

Première option : s’équiper de terminaux ultra-sécurisés comme le Sectera Edge (qui équipe par exemple Barack Obama), mais ces appareils coûtent une fortune.

Deuxième option, protéger ses solutions mobiles avec un outil hardware/software. C’est la spécialité du français Ercom qui travaille notamment pour le gouvernement français.

Pour protéger les conversations, cette société a développé Cryptosmart Mobile Suite qui se présente sous la forme d’une carte microSD qui vient de loger dans le mobile. Cette carte compatible avec Windows Mobile (mais pas l’iPhone puisqu’il n’est pas doté de port SD) crypte à la volée les conversations, quel que soit le réseau utilisé (GSM, 2G, 3G, HSPA, Wi-Fi, WiMax…).

A chaque conversation, une clé provisoire est générée en plus d’une clé permanente (ce qui provoque une légère latence dans la conversation). La solution protège aussi les échanges d’ e-mails. Le cryptage est certifié EAL5+ pour la carte et EAL2+ pour l’applet.

Du côté des SMS, Ercom annonce aujourd’hui le lancement de SMS Sécurisé. Cette nouvelle fonctionnalité de la solution Cryptosmart Mobile Suite permet de chiffrer ces messages courts, de rendre impossible leurs modifications et d’authentifier la source.

Un arsenal complet afin de garder ses secrets bien au chaud…

Source : ZDNet

A propos de la solution TooFAX® :

TooFAX® est une solution moderne et innovante de Fax dématérialisé, vous permettant l’envoi, la réception, et la sauvegarde de Fax par Internet et ou par e-mail. Depuis votre ordinateur de bureau ou portable, votre PDA, etc, TooFAX® vous permet de faxer par mail sur les 5 continents.

TooFAX® est la synthèse entre les atouts du Fax (rapidité, valeur juridique) et l’aspect pratique de l’e-mail.

Actualité de TooFAX® :

fax mailing facebook fax mailing wordpress fax mailing twitter

– Site internet : http://www.toofax.com

– Site du service : http://www.service.toofax.com

– Vidéos de démonstration : http://www.video.toofax.com

– Groupe Facebook : http://www.facebook.com/toofax

– Club des utilisateurs de la solution : http://www.club.toofax.com

– Actualités en ligne des services TooFAX® :  http://twitter.com/toofax

– Blog  officiel de la gamme de services TooFAX® : https://toofax.wordpress.com/

– Base de données gratuite de n° de fax pour vos opérations de faxing : http://www.toofaxdata.com